Programme

Le Mouvement Pour l’Education est un mouvement qui centralise toute son action sur l’Education. Cette dernière, mise en péril ces dernières décennies par les idéologies destructrices des valeurs, cède de plus en plus de terrain à la dépravation des mœurs, à la délinquance et à la montée de l’insécurité. Les conséquences sur la vie de tous les jours de nos citoyens ne sont plus discrètes. De la libéralisation des drogues dites « douces » . La dégradation de l’Education ne semble pas avoir atteint son paroxysme.

L’Education garante de l’avenir

Beaucoup réduisent l’éducation aux premiers enseignements relatifs au bien-être et au respect des autres, dispensés par les parents à l’égard de leurs enfants. D’autres confondent éducation et enseignement.

L’école

maternelle

primaire

secondaire

supérieur

entrée en primaire à 5 ans

apprentissage des langues

initiation à la philosophie

le maintien des cours philosophiques

les études universitaires en promotion sociales

l’école service public

la gratuité des services

La famille

Cellule fondamentale de la société

Consolidation de la structure familiale

Consolidation du rôle des parents

Structures de dialogue entre parents et enfants

Valorisation du rôle éducatif de la femme

La culture

L’audiovisuel

Le théâtre

Les arts

Les expositions

La justice

Démocratisation de l’accès à la justice

La même pour tous

Suppression de la notion de veto

Suppression de l’immunité parlementaire

Favoriser les structures de médiation

La jeunesse

L’Europe

Renforcement des structures de l’union

Europe de la défense

L’Europe de la jeunesse

L’Europe de l’emploi

L’économie

Les ressources

L’industrialisation

L’agriculture

Les PME

Les investissements étrangers

Politique étrangère

La Belgique, pays de l’union européenne

Le MPE soutien toute politique de démocratisation

Le MPE soutien et appuie toute politique de démocratisation à travers le monde. Néanmoins, aucun modèle de démocratisation ne pourrait être imposé à qui que ce soit. Le peuple concerné est souverain et son choix, loin de toute contrainte, est le seul pris en compte.

L’aide à la coopération

L’aide humanitaire

L’emploi

L’urbanisme et l’aménagement du territoire

La défense

L’administration

La santé

La sécurité

Le logement

Le transport