Les objectifs du Mouvement Pour l'Education


Le Mouvement Pour l'Education a été constitué dans le but de contribuer à la réforme de notre société frappée de plein fouet par les maux de la société moderne, tels que :

Le conditionnement dévastateur que les partis politiques qui s'étaient succédés à la tête du pays durant ces deux dernières décennies, avaient imposé à notre société, s'est révélé beaucoup plus destructeur que ce que tous les pessimistes avaient prédit.


En ce début du 21ème siècle, nous nous retrouvons avec une société désorientée ayant perdu la majeure partie de ses repères. Avec ses querelles communautaires permanentes, ses crises gouvernementales fréquentes et la corruption galopante ayant caractérisé sa classe politique, la Belgique prend conscience enfin de la gravité de la situation dans laquelle ses dirigeants successifs l'avaient embourbée. Ce beau pays, connu jadis par son ouverture d'esprit et sa lutte pour les droits de l'Homme, lutte aujourd'hui pour son existence. Le risque de son implosion est très réel.


Le Mouvement Pour l'Education lance un cri d'alarme pour sauver le pays et nos concitoyens de la décente aux enfers. Ceci se traduit par le déploiement des efforts afin d'atteindre les objectifs suivants:


  1. La mise en place d’une société européenne multi-culturelle basée sur la tolérance et la justice :

    Les différentes communautés du pays doivent pouvoir vivre ensemble en paix, dans un esprit de tolérance , de solidarité et de justice.


  2. L’intégration active de toutes les communautés de la société européenne par leur participation politique ;

    Faire des différences entre les différentes communautés un élément de richesse. L'intégration active de ces différentes communautés devra se concrétiser notamment par leur participation politique. En cette matière, notre pays est nettement en queue de peloton.


  3. Le renforcement des libertés individuelles dans le respect des valeurs sociétales universellement reconnues:

    Chaque citoyen doit se sentir libre dans son pays et en même temps il doit respecter la liberté des autres. Cette dernière notion doit être clairement définie de façon à éviter les abus rencontrés ces derniers temps. La Constitution belge constitue la référence de base de ces libertés.


  4. La prévention de la discrimination raciale et de l’exclusion sociale sous toutes ses formes au sein de notre société, notamment en matière d’emploi, de logement et d’études;


  5. L’amélioration de la sécurité des citoyens en s’attaquant aux sources de la délinquance :

    la société doit être mieux encadrée par les institutions lui dispensant les valeurs de bonne gouvernance et de bonne citoyenneté. L'amélioration du niveau de vie de la population coordonnée à des lois justes, uniformes et intransigeantes apporterait une grande confiance en l'avenir avec plus de sécurité.